Adieu fille sans manière Adieu poubelle sans atmosphère...
le recueil de Poésie
Le condamné

Pour que cesse l'oppression
J'ai cru en ma raison
Idéalistement près des sirènes
J'ai pu oublier ma peine

ô désir d'absolu
Cesse de me hanter
Viens à moi sans retenue
Ou sors de mes étés

J'ai trop longtemps fêté
Des noces sans fondement
Marché pour ne plus rêver
Crié pour taire le désappointement

De l'existence, j'ai côtoyé
Le spirituel, les visages
Ne sont restés que regrets
Vague à l'âme, plaies sans âge

Mais quand vient l'heure
De l'indicible et létal pas
Nous sommes tous en horreur
En quête du divin appât

Condamné sans rémission
A divulguer mes sensations
Je n'ai que l'histoire
Pour renaître sans fard

Adieu fille sans manière
Adieu humble misère
Adieu aspirations lunaires
Adieu poubelle sans atmosphère

Retrouvez ce texte dans le recueil Eternelle Tendresse publié en 1991, un livre de Poésie



Ajouter un commentaire réfléchi




Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.